h
London Office
Quick Contact

Maitre Laureen Spira – Avocat à la cour

Nous Contacter +33.1.46.22.19.15

CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS

Jugé par le Tribunal Correctionnel de PONTOISE pour des faits de conduite sans permis et de conduite après avoir fait usage de produits stupéfiants, le prévenu était relaxé pour les faits relatifs aux stupéfiants et condamné à une amende de 500 euros pour les faits de conduite sans permis. Le Tribunal donnait raison à l'argumentation du Cabinet en raison de l'absence de prestation de serment de l'expert requis. Lire le jugement

Poursuivi pour des faits de conduite après avoir fait usage de stupéfiants et d'usage de stupéfiants, Monsieur X se faisait assisté de Maître Spira devant le Tribunal Correctionnel de MEAUX. Des vices de procédure ressortait de l'étude du dossier et était soutenu devant la Juridiction pour la défense du prévenu. Le Tribunal après en avoir délibéré relaxait Monsieur W des faits de conduite après avoir fait usage de produits stupéfiants et le condamnait à 100 euros d'amende pour les faits d'usage de produits stupéfiants. Dés lors, il ne faisait l'objet d'aucune perte de points, ni de suspension ou d'annulation de son permis de

En février 2013, le Tribunal Correctionnel de METZ s'est prononcé dans une affaire de conduite sous stupéfiants et a décidé de mettre fin aux poursuites à l'encontre du prévenu. Mr C était poursuivi pour des faits de conduite d'un véhicule en ayant fait usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants, en l'espèce du Cannabis (THC). Lors de l'audience, son avocat, Maître Spira, soulevait une irrégularité substantielle relative à la procédure établie avant l'engagement des poursuites. Le Tribunal Correctionnel de METZ a reçu l'exception de nullité plaidée par Maître Spira et a renvoyé le prévenu des fins de la poursuite. Mr C qui avait

La Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité, appelée plus communément la « CRPC » Le choix de recourir à la "comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité" relève du Procureur de la République selon la gravité des faits, le passif du prévenu et ses déclarations. Le prévenu à toujours le droit de refuser de plaider coupable. Dans cette hypothèse, il sera cité à comparaitre devant le Tribunal Correctionnel. COMMENT SE DEROULE LA COMPARUTION SUR RECONNAISSANCE PREALABLE DE CULPABILITE ? - Présence obligatoire de l'avocat : L'assistance du prévenu par un avocat lors de chacune des étapes de cette procédure est obligatoire. L'avocat est librement choisi par le prévenu ou alors désigné d'office. L'avocat aura accès au dossier pénal et pourra conseiller son client sur l'opportunité d'accepter ou de refuser